Communiqué OGBL: Piquet de protestation contre la facilitation de mesures de surveillance au lieu de travail

Chères, chers collègues,

Avec le projet de loi 7049 sur la protection de données, le gouvernement a déposé un projet inacceptable qui, s’il devait être voté par la Chambre des députés, détériorera drastiquement la protection de la sphère privée et des droits individuels des salariés.

Le projet prévoit en effet l’abolition de l’autorisation préalable par la Commission nationale de protection de données (CNPD) pour toute mesure de surveillance au lieu de travail.

Le patron pourra donc à l’avenir installer des mesures de surveillance telles que la vidéosurveillance, l’enregistrement sonore, le contrôle de l’utilisation d’internet, des déplacements en voiture de service (GPS)… sans autorisation et sans contrôle préalable de la CNPD. Cela mènera à la création de faits accomplis dans les entreprises, au détriment des salariés.

Les travaux sur le projet de loi sont déjà très avancés et le projet pourrait encore être voté avant les vacances d’été. L’OGBL lance donc un appel urgent au gouvernement d’amender son projet de loi et de retirer l’abolition de l’autorisation préalable de la CNPD. Au contraire, il faut donner plus de moyens de contrôle et de sanction à la CNPD.

Pour souligner ses revendications, l’OGBL appelle à un piquet de protestation le jeudi, 1er juin à 13h30 devant la Chambre des Députés à Luxembourg.

Venez nombreux ! Seule la présence massive de collègues s’opposant à ce projet néfaste peut encore faire infléchir le gouvernement et éviter que les patrons reçoivent une carte blanche pour introduire des mesures de surveillance au travail.

Nous comptons sur ta présence !

Informations sur la loi Omnibus

Icon

OAI - Flash Info - Loi Omnibus 71.63 KB 77 downloads

...
Icon

Loi Omnibus - texte adopté 644.71 KB 59 downloads

...